Une qualification HISTORIQUE !

Publié le par Romain PAINBENI

but-magenta.JPG

 En égalisant dans les tous derniers instants de la rencontre, Jean-Philippe SAIKO a permis

à son équipe d'arracher les prolongations, avant que Magenta s'impose aux tirs au but

  (Photo : Alain VARTANE)

 

COUPE DE FRANCE - 7ème TOUR

AS Magenta - 1 / US Dunkerque - 1

(tab : 4 / 3)

 

 

Du suspense, de l'ambiance, du jeu et des buts...le spectacle était bien au rendez-vous samedi soir au Stade Numa-Daly. Cela faisait 42 ans que le football calédonien attendait une qualification pour le 8ème tour de Coupe de France, et c'est finalement la vingt-deuxième tentative des clubs du caillou qui aura été la bonne.

 

Après sept ratés, le champion en titre Magenta a enfin réussi à passer un tour en Coupe de France, au bout du suspense. Les coéquipiers du capitaine Pierre WAJOKA, excellent samedi, ont su trouver les ressources nécessaires pour arracher les prolongations, et pour s'imposer dans la séance des tirs aux buts, devant un public totalement conquis par la prestation des calédoniens.

 

L'entame de match était pourtant délicate pour la troupe d'Alain MOIZAN, subissant d'entrée de jeu la pression dunkerquoise et commettant trop d'approximations dans le jeu pour tenir le ballon. Mais progressivement la formation de Magenta reprenait l'ascendant sur l'équipe de Dunkerque, produisant des séquences de jeu séduisantes. Jean-Philippe SAIKO fut le premier à se montrer dangereux, ce dernier partant seul au but suite à une ouverture de Pierre WAJOKA, mais l'attaquant calédonien croisait trop sa frappe (17'). Après un beau mouvement côté droit, Judigael IXOEE débordait pour adresser un bon centre en retrait à destination de Paul POATINDA, qui voyait malheureusement sa frappe déviée par un défenseur dunkerquois avant d'aller heurter la barre transversale (34'). Les cagous se voyaient mal récompensés de leur domination et le score restait de 0 à 0 jusqu'à la pause.

 

Au retour des vestiaires, Marius BAKO sur coup-franc envoyait un missile des trente mètres, bien repoussé par le gardien CABASSUD (46'). Cela avait le mérite de réveiller les visiteurs, qui retrouvaient un peu d'inspiration dans le jeu. Après une occasion manquée pour Magenta par l'intenable SAIKO (76'), c'est finalement Dunkerque qui ouvrait la marque par Emmanuel MARQUE d'un tir puisant (80'). De mauvaise augure pour l'équipe de Nouvelle-Calédonie, d'autant que Noël KAUDRE se voyait explusé trois minutes plus tard après une altercation avec l'ailier de Dunkerque Abdelmalik BELLAREDJ. C'était sans compter sur le solide mental de Benjamin LONGUE et les siens. Dans les arrêts de jeu, Pierre WAJOKA encore lui, lançait idéalement son compère d'attaque SAIKO qui cette fois-ci remportait son duel face au portier d'un tir croisé (90'+1).

 

L'As Magenta parviendra ensuite à contenir leurs adversaires lors de la prolongation, avant de se qualifier dans l'ultime séance des tirs au but. BAKO avait pourtant raté le premier tir mais c'était ensuite un sans faute pour les joueurs de Magenta, alors que l'US Dunkerque ratait deux de ses tentatives...qualifiant donc pour la première fois les calédoniens pour le prochain tour de Coupe de France.

 

 

Tirage au sort - 8ème Tour de Coupe de France

Mercredi 24 novembre - 12h (heure de Paris) - Siège de la FFF

 

Commenter cet article

Alain Le Dour 22/11/2010 20:23



BRAVO pour cet exploit.


J' ai eu l'occasion de rencontrer deux fois consécutive l'AS Magenta en coupe de France, j'étais l'entraîneur de la GSI Pontivy.


Depuis ces deux rencontres je suis vos résultats et tous les ans lors des matches de coupe de France je m'intéresse encore un peu plus.


J' ai remarqué que cette année vous avez joué en rouge, quand on c'est rencontré vous aviez joué les deux fois en jaune, c'est peut être le petit détail qui...


On sait très bien que les matches a Numa daly se jouent sur des petits détails.


Avec les dirigeants et les joueurs de Pontivy on parle très souvent des rencontres entre nos deux clubs.


Encore BRAVO aux joueurs, à l'entraîneur et bien sur aux dirigeants pour cet exploit.


Bravo président vous avez réussit a atteindre un bel objectif avec votre club.


Alain Le Dour


GSI Pontivy