Coupe de France : Magenta pour un tour historique

Publié le par Romain PAINBENI

Source : Fédération Française de Footbal - www.fff.fr 

 

cdf-viriamu.jpg

 Lucien VIRIAMU, trésorier de la FCF et chef de délagation

 

 

Viriamu : "Un honneur pour la Nouvelle-Calédonie"

 

 

La délégation néo-calédonienne reçue ce jeudi à la FFF réunit des profils divers, qu'ils soient joueurs, arbitres, ou représentants de la Fédération de Nouvelle-Calédonie. Retrouvez leurs réactions, alors que l'AS Magenta tentera de rejoindre samedi, 13h00 (23h00 heure calédonienne) les 32èmes sur le terrain du Paris FC (National).

 

Lucien Viriamu (photo), trésorier de la fédération néo-Calédonienne de Football et chef de délégation
"En tant que joueur, j'ai évolué dans les rangs de plusieurs clubs de Nouméa, que ce soit l'Olympique, l'Indépendante, le Lossi ou l'ASL Nickel. Avec ce club, nous avions été la première équipe néo-calédonienne à jouer en Métropole lors d'un 7ème tour de Coupe de France. Nous avions alors disputé un match à Saint-Ouen face à Corbeil. Même si notre parcours s'était arrêté là avec une défaite 3-0, cela reste un magnifique souvenir. Je suis donc particulièrement heureux que l'AS Magenta puisse faire encore mieux. J'avais assisté à sa victoire face à Dunkerque (CFA) au 7ème tour. Bien que ce succès ne se soit dessiné qu'à l'issue des tirs au but (1-1, 5 tab 4), il m'a semblé mérité car les joueurs de Magenta avaient fait preuve de plus de mordant. En tout cas, leur parcours constitue un honneur pour la Nouvelle-Calédonie (voir le diaporama de la visite à la FFF)."
 
Jean-Yann Dounezeck, gardien de but
"La Coupe de France, j'ai l'habitude de la suivre à la télévision. Alors atteindre ce 8ème tour, c'est bien sûr une grande fierté. Que nous soyons les premiers joueurs du "Caillou" à atteindre ce cap est un magnifique honneur. Cette qualification, nous l'avions décrochée au terme d'un match intense face à Dunkerque. Maintenant, nous allons défier le Paris FC, un club sur lequel je n'ai aucun repère. Avec les différences de niveau, les conditions climatiques particulières, ce sera un très beau défi."

Brian Mangoenpawiro, arbitre-assistant samedi de Sens - Forbach (16h00)
"J'ai débuté dans l'arbitrage il y a cinq ans sur les conseils de mon père. Depuis deux saisons, je dirige des rencontres de Super Ligue, soit le plus haut niveau de Nouvelle-Calédonie. Je suis encore étudiant en licence de mathématique-informatique, mais j'arrive à m'entraîner régulièrement. J'ai déjà pu arbitrer en Métropole à l'occasion des Coupes Nationales à Clairefontaine. Mais je suis le premier arbitre néo-calédonien à venir arbitrer en métropole pour un 8ème tour de Coupe de France. Je sus d'autant plus heureux d'effectuer ce déplacement qu'il correspond à la première participation d'un club ultramarin à ce niveau de la compétition. Au tour précédent, j'étais juge de touche de la rencontre Magenta-Dunkerque, au côté de Sébastien Desiage, arbitre Fédéral 2. Samedi, c'est Christophe Debart  qui dirigera les débats de Sens (DH) - Forbach (CFA2)."

Commenter cet article