SUPER LIGUE

Publié le par Pierre Guillot

 


Après son élimination de la Coupe par Magenta, on attendait une réaction d'orgueil de Lössi en championnat où il n'est toujours pas qualifié pour les play-offs. Luther Wahnyamalla et ses camarades ont dû patienter plus d'une heure avant de prendre la mesure de Baco et de signer une sixième victoire qui préserve leurs chances de qualification.

 

Joli pas de danse entre les deux anciens que sont Félix Tagawa (à gauche) pour Baco et Jean-Marc Hmaloko auteur d'un but pour son match de reprises.


 


En recevant Hienghène à Voh, Témala-Ouélisse s'attendait à être sérieusement bousculée. Après avoir tenu une mi-temps, l'ASTO a ensuite craqué pour encaisser une dixième et lourde défaite.

 

 


 


Vainqueur de Thio samedi après-midi, le Mont-Dore a retrouvé son fauteuil de leader de la Super ligue au terme de la dixième journée disputée en deux temps. En match avancé jeudi, Magenta avait battu Mouli, ce qui lui avait valu d'occuper la première place durant un peu moins de quarante-huit heures.

 

Ballet aérien avec Haycinthe Luta, Francis Watrone qui reprend le ballon de la tête et Théodore Pian. à l'arrivée, le Mont-Dore l'emportera 4 à 1 en marquant ses deux derniers buts en fin de match.


Les résultats
 

Mouli - Magenta    3-5
Mont-Dore - Thio    4-1
Lössi - Baco    5-1
Témala - Hienghène    1-9



 


Pour espérer se maintenir dans la course aux play-offs, il fallait à Thio vaincre le leader, son adversaire de cette dixième journée. L'équipe du centre minier a failli. Mais la sécheresse du score (1-4) ne traduit pas la physionomie d'un match qui a vu le Mont-Dore beaucoup souffrir avant d'être délivré en toute fin de partie.

 

 

Arsène Boawé, le meneur de jeu de Thio, met le pied sur le ballon face à Jean-Patrick Wakanumuné, auteur du très important troisième but du Mont-Dore.

Publié dans SUPER LIGUE

Commenter cet article