SUPER LIGUE NESTLE

Publié le par Pierre Guillot

Victorieux tous deux, le Mont-Dore et Magenta ont creusé l'écart sur leurs poursuivants au terme de la neuvième journée disputée samedi après-midi. Le leader a dominé aisément une faible équipe de Témala alors que le champion sortant est allé s'imposer à Thio.
 

 


Dans le duel des extrêmes, le Mont-Dore a eu raison d'une faible équipe de Témala-Ouélisse qui lui a cependant résisté durant plus d'une demi-heure. La deuxième mi-temps a été un calvaire pour l'équipe du Nord qui a finalement encaissé sept buts sans pouvoir en rendre un seul.

 

 

Dominique Sawa, le latéral droit du Mont-Dore, est à créditer d'une bonne sortie. Sur cette action, il parvient à dégager son camp sous la menace de Glenn Ouédoy.


 

Les joueurs de Mickaël Maperi ont abandonné leur troisième place au profit de Lössi après s'être inclinés logiquement 1-3 samedi au cours d'un après-midi où le champion en titre a remis les pendules à l'heure.
 

 

Les joueurs de Thio n'ont rien pu faire face à l'AS Magenta emmenée par un Pierre Wajoka (à droite au second plan) des grands jours. (Photo Stephen Thiebault)


 

Délogée de la troisième place, qualificative pour les play-offs, après deux échecs successifs devant deux adversaires directs, Magenta et Hienghène, l'équipe de Lössi a renoué avec la victoire devant Mouli (3-1) et retrouvé son rang.

 

Marcel Mindia (à g.) aux prises avec Georges Waïa, de retour à la compétition au sein de la défense centrale de Lössi après une longue absence due à une blessure.

Publié dans SUPER LIGUE

Commenter cet article